Les hommes qui font le ménage sont-ils meilleurs au lit ?

By in
No comments

Les tâches ménagères ont elles un impact sur l’amour physique ? Telle est la question que des chercheurs au sein de l’Université d’Alberta au Canada ont essayé de répondre. Il est clair que beaucoup d’idées circulent sur ce sujet, certains attestent que les hommes qui font le ménage seraient de meilleurs amants, d’autres affirment que plus un homme fait le ménage, moins il a de rapports sexuels. Alors les hommes qui font le ménage sont-ils vraiment meilleurs au lit ou le contraire ?

Les études sur la participation équitable

Récemment, Dr Matt Johnson, professeur d’écologie de la famille à l’Université d’Alberta au Canada, a mené une étude sur le comportement et les relations auprès de 1338 couples d’allemands. Après 5 années d’enquête, il s’avère qu’il existe bel et bien une relation entre la répartition des tâches ménagères et l’épanouissement sexuel. En effet, l’étude a conclu que les couples dont les tâches ménagères sont réparties équitablement arborent une vie sexuelle satisfaisante et épanouie que la moyenne.

Deux variables ont posé la base de cette étude : la participation de l’homme aux travaux ménagers et le fait qu’il considère avoir équitablement contribué à ces tâches en tant qu’homme. Lorsque l’homme se soucie davantage de contribuer de manière égale à celle de la femme aux tâches ménagères, leur couple connaît plus de satisfaction dans leur vie sexuelle car il est mieux perçu par son partenaire et plus désirable. Des résultats plutôt relatifs puisque chaque couple a sa propre perception de répartition équitable des tâches, comme l’explique le Dr. Matt Johnson.

Un coup dur pour des précédentes études publiées en 2012 par l’American Sociology Review, affirmant que les hommes accomplissant des tâches traditionnellement « féminines » avaient moins de rapports sexuels que la moyenne. Les travaux ont cependant été menés au sein de couples américains.

Qui dit refus de ménage dit conflit

Le fait est que bon nombre de couples entrent en conflit quand il y a refus de participer aux tâches ménagères, si bien que l’étude ne plaira pas à tout le monde. Mais pour satisfaire son partenaire, pour créer une atmosphère d’intimité, de proximité et de romantisme, rien de tel qu’une participation joyeuse aux travaux ménagers. Plus cette participation est équitable, meilleures sont les relations sexuelles. A l’inverse, un compagnon qui rechigne à aider dans les tâches ménagères vivra davantage de frustration et d’insatisfaction dans ses rapports sexuels.

Alors messieurs, passez le balai ou l’aspirateur, faites la vaisselle, cela ne fera qu’entretenir votre vie de couple. En revanche, pour celles qui sont encore seules, en attendant de vous trouver un homme qui aime faire le ménage, pourquoi ne pas engager des professionnelles, comme celles que propose Dwého.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *