Prix de l’électricité en 2017 : à quoi faut-il s’attendre ?

By in
No comments

L’électricité est un phénomène physique inséparable de notre quotidien. En France, la consommation d’électricité a atteint son pic tout récemment (en janvier), selon les statistiques d’EDF et de sa filiale RTE (Réseau de transport d’électricité). Depuis l’année 2006, le prix de l’électricité n’a cessé de croître jusqu’en août 2016 (-0,5 %). Qu’en est-il pour 2017 ? Y aura-t-il des baisses ou des hausses ? Est-il possible de diminuer le coût de sa facture d’électricité ? Quel est le fournisseur qui propose le prix du kWh le plus abordable du marché ? Autant de questions que les consommateurs souhaitent savoir.

L’électricité : qu’est-ce qui va changer ?

Jusqu’en 2003, particuliers et professionnels ne connaissaient que le tarif réglementé comme prix de l’électricité. Le « tarif bleu » d’EDF est le plus connu et est appliqué à ceux ayant une consommation d’électricité en dessous de 36 KVA. Ce prix dépend notamment du profil choisi (option heures pleines/heures creuses, option base professionnel/particulier, etc.) et du tarif des appareillages électriques sur le marché. Pour ces derniers, bons nombres d’entre eux sont disponibles sur ElecDistribution. La hausse du coût des fournitures et l’entretien des centrales électriques peuvent en effet avoir un impact majeur sur le prix du kWh.

Évolution du prix de l’électricité en 2017

Toujours très attendue par les ménages français, l’évolution du prix de l’électricité reste au cœur des débats. Depuis quelques années, d’autres fournisseurs alternatifs d’électricité proposent des prix de plus en plus attractifs. Cependant, la majorité des français sont abonnés au grand distributeur national. Avec un surcroît de demandes et des réacteurs en panne, EDF se voit forcée de demander un renfort à ses partenaires européens, et pour cela, il faut y mettre le prix. Son action enregistre une chute de 12%. Bien que des prédictions de baisse du prix de gros de l’électricité pour 2017 soient annoncées, plus particulièrement en France et au Royaume-Uni, son impact ne sera pas ressenti auprès des consommateurs.

Des prédictions de hausse sont plutôt prévues pour cette année 2017 avec une estimation de +2%, taxes comprises, à partir d’août 2017. À la vérité, suivant les précisions de la CRE (Commission de régulation de l’énergie), le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité servant à rémunérer les gestionnaires de réseau de transport et de distribution d’électricité, tels qu’ERDF, ELD et RTE, va augmenter de 2,71 % en moyenne le 1er août 2017. Cela impliquera forcément des répercussions considérables auprès des consommateurs. En d’autres termes, cette hausse pourrait impliquer une envolée de 2% à la facture d’électricité des ménages.

Malgré ces prévisions, l’augmentation du prix de l’électricité en 2017 dépend également d’autres facteurs, pour ne citer que le tarif du matériel électrique. Bien que le montant proposé par EDF soit un peu plus élevé, il ne le fixe pas librement, contrairement aux autres fournisseurs qui peuvent le changer d’un moment à l’autre. Cela dit, le prix de l’électricité fournie par ces derniers évolue en fonction de celui d’EDF, notamment afin de préserver ses clients de toute surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *