6 techniques efficaces de gestion des stocks

By in
No comments

La gestion des stocks des produits est un facteur très important pour le développement et la santé financière de toute entreprise. Elle a un impact significatif sur le flux de trésorerie, ce qui implique que vous devez gérer efficacement la logistique de votre commerce. Vous pourrez ainsi optimiser la gérance de votre inventaire de produits. Voici six techniques performantes pour une maîtrise parfaite de votre gestion de stocks.

Le réapprovisionnement à la commande : répondre aux besoins ponctuels

Encore appelé « Toyotisme », le réapprovisionnement à la commande fut mis en place par le constructeur automobile Toyota dans les années 50. Il consiste à se réapprovisionner sur besoin, en quantités et à dates variables. De ce fait, les biens stockés ne restent pas indéfiniment dans les entrepôts de l’entreprise. Vous pouvez ainsi éviter toute immobilisation inutile de vos capitaux.

Vous pourrez d’ailleurs opter pour un logiciel de gestion d’inventaire et achats flexible, puissant et facile à utiliser pour une gestion efficace de votre logistique. D’autre part, avec la technique du réapprovisionnement à la commande, vous devez avoir une bonne maîtrise du marché. Vous pourrez ainsi estimer les besoins de votre entreprise et surtout anticiper les fluctuations de la demande en déterminant les quantités exactes à commander.

Le réapprovisionnement calendaire : établir un calendrier de livraison fixe

Le réapprovisionnement calendaire fait partie des techniques de gestion des stocks les plus répandues. Ici, l’entreprise commande une quantité fixe de marchandises à livrer à une date choisie à l’avance. Cela implique de dresser, en accord avec votre fournisseur, un calendrier de livraison prédéfini. Pour ce faire, vous devrez signer, en fonction de votre activité, des contrats mensuels ou annuels.

De plus, cette méthode de gestion d’inventaire est simple à mettre en place et vous permet de gagner du temps. Elle exige, par contre, une excellente connaissance du marché. Grâce aux volumes élevés de commandes du réapprovisionnement calendaire, vous avez la possibilité de réaliser d’excellentes économies d’échelle. Cependant, cette technique est rigide et devient moins efficace en cas de fluctuations des besoins.

Le point de commande : combler un stock critique

La technique du point de commande concerne particulièrement les entreprises qui proposent des produits au coût élevé ou à fort taux de péremption. Leur consommation étant plutôt irrégulière, il est important de faire un suivi minutieux et régulier de leur évolution et de mettre en place des indicateurs de sécurité. Dans ce cas, l’entreprise se réapprovisionne en quantités fixes, mais à dates variables.

Encore appelée « Juste à temps », cette technique permet de définir un seuil minimal de stock. Lorsque ce niveau critique est atteint, une demande de réapprovisionnement est automatiquement envoyée afin de combler le déficit existant. Le point de commande est une technique flexible qui garantit une maîtrise optimale de vos stocks, ceux qui ont plus tendance à fluctuer en particulier.

Le recomplètement : restocker régulièrement

La méthode du recomplètement permet aux entreprises de passer leurs commandes à date fixe, mais en quantités variables. À chaque nouvelle demande, le volume de stock à venir est déterminé en fonction de la quantité de marchandises restantes. Cette technique de gestion des stocks est beaucoup plus adaptée aux produits coûteux, périssables et encombrants à l’instar du point de commande.

Notez également que le recomplètement est une méthode très utilisée parmi les entreprises du négoce qui stockent régulièrement ces types de produits. Pour faciliter la gestion des stocks et maîtriser les immobilisations financières, la consommation de ces produits doit être régulière. Toutefois, retenez qu’il est impossible de commander entre deux périodes, ce qui limite la disponibilité des produits en cas d’évolution de la demande. Faites donc attention aux risques de cumuls et aux ruptures de stock.

Le dropshipping : externaliser sa gestion de stocks

Le dropshipping est une technique de gestion des stocks très répandue chez les e-commerçants depuis l’avènement du numérique. Il permet aux entrepreneurs d’externaliser leur gestion d’inventaire. En effet, lorsqu’une entreprise emploie cette méthode, elle reçoit les commandes des clients et les confie à son fournisseur. Celui-ci s’occupe de la gestion et l’expédition des stocks. Cette méthode favorise l’absence de stocks internes et permet d’avoir un fonds de roulement toujours positif.

Bien qu’il soit pratique, le dropshipping exige souvent de faire recours à des fournisseurs étrangers. Cela affecte négativement les délais de livraison qui deviennent trop longs. Pire, la qualité des produits est plus basse chez les fournisseurs en dropshipping. De même, gérer les retours et les clients mécontents est très difficile, ce qui ternit la réputation des commerces.

La technique du Kanban : réapprovisionner le client sur demande

La technique du Kanban est une variante de la technique du réapprovisionnement à la commande. Elle fut aussi initialement conçue par Toyota et repose sur le principe de stock de sécurité. Toutefois, ici, elle est basée sur un système de flux tirés. Concrètement, la méthode de Kanban attribue des « étiquettes » à chaque commande des clients. Lorsqu’un Kanban est édité, le fournisseur reçoit immédiatement une demande de marchandise.

L’un des atouts majeurs de la technique de Kanban est son agilité, qui favorise la diminution du délai de production. De plus, grâce à l’usage des étiquettes, cette méthode garantit la traçabilité des marchandises. Aussi, sa dimension visuelle et transparente contribue au développement de la performance des employés ainsi qu’à l’amélioration du fonctionnement interne. Mais en réalité, au-delà de ces avantages, la méthode Kanban est assez complexe à mettre en place.

Que vous soyez commerçant avec un magasin physique ou une e-boutique, optez pour la technique de gestion des stocks la mieux adaptée à votre commerce. Vous pourrez ainsi mieux contrôler votre business et optimiser le rendement de votre activité.